Latest Posts

Mes choix de femme - my choices as a woman

By 3:00 PM , , , ,


C'est assez difficile pour moi de me considérer comme "femme". C'est un grand mot dont découle beaucoup d'aprioris. 

Je me suis mariée assez jeune (en tout cas pour notre époque) : 24 ans.  Et beaucoup de gens ne comprennent pas mon, notre choix de ne pas fonder une famille. J'ai passé mes 30 ans et je n'ai toujours pas un désir profond d'enfant.  Un jour peut-être... Peut-être jamais. 
J'ai eu quelques soucis de santé qui ne m'ont pas aidé à assumer ces envies de devenir mère. 
J'ai quand même envie d'être femme, avant d'être mère. Je ne pense pas maîtriser ce sujet qui est d'assumer sa féminité. Comme dirait les "vieilles', je m'apprête, je n'ai aucun problème majeur à être une nana, mais c'est pas forcément évident tous les jours. 

Il faut dire la vérité, je suis pas super à l'aise avec les enfants. Peut être mon côté trop honnête et cartésienne qui s'exprime en voyant ces jolies têtes blondes (souvent plus brunes). Je vois autour de moi, peu de mes amies ont sautés le pas de la maternité. Celles qui l'ont fait, le font avec brio. 

Mais on est plusieurs à vouloir "un jour" devenir mère. Vouloir, ce n'est pas être.
Mais j'ai l'impression  que dans ce wagon là, on fait toutes un pas en avant, douze pas en arrière. 
On en parle. On se dit pourquoi. On se questionne. Mais franchement, au fond, on essaye même pas. 
On a surtout envie de profiter de nous, de nos amoureux, de notre vie de célibataire. ..

Et puis, merde, on est toutes différentes. On n'a peut être pas envie d'assumer tous les rôles que la vie à programmer pour nous. 
Alors oui, la société, on va arrêter de mettre la pression à ces femmes, en leur demandant sans arrêt ces questions qui nous emmerdent: "tu te maries quand ?" "toujours pas enceinte?" "pas d'amoureux?" "vous faîtes pas le deuxième?" "mais pourquoi t'emmerdais la vie avec des gosses?" ...

Franchement, si on avait la réponse, on vous le dirait... 

Donc promis, les copines, j'arrête pour toujours (ou j'essaye) de ne plus poser ces questions de merde. J'attends juste que vous m'en parliez de vous même. Franchement, vous êtes assez grande pour le dire. Vous êtes des FEMMES !!!

PS: les hommes, je ne vous oublie pas. Dites moi comment vous vivez cette pression sociale!

A bientôt, mes non-lecteurs. 
________________________________________________________________________________________
It's pretty hard for me to think of myself as a "woman". This is a big word from which derives many preconceptions.

I married quite young (at least for our era): 24. And many people do not understand my, our choice not to start a family. I'm over 30 years old and I still do not have a deep desire for children. One day maybe ... maybe never.
I had some health problems that have not helped me to fulfill these desires to become a mother.
I still want to be a woman before being mother. I do not think that I master this subject which is to assume my femininity. As would say the " old women ', I get ready, I have no major problem to be a girl, but it is not necessarily obvious every day. 

I must say the truth, I'm not super comfortable with children. My too honest and Cartesian personality is expressing itself by seeing these pretty blonde heads (often brown). I see around me, some of my friends have taken the leap of motherhood. Those who have done so, do it brilliantly. 

But we are quite a big bunch to want "one day" become a mother. To want is not to be. 
But I feel that in this car, we are making a step forward every twelve steps back.
We talk. We say why. We question ourselves. But honestly, deep down, we don't even try.
We mainly want to enjoy ourselves, our love, our single life...

And, shit, we're all different. We may not want to take on all the roles that life programs for us.
So yes, society, will you stop putting pressure on these women, asking them constantly these shity questions "when you get married?" "still not pregnant?" "no love one?" "You are not doing a second child?" "but why do you want to make your life complicated with kids?" ...

Frankly, if we had the answer, we would tell you ...

So promised, girlfriends, I stop forever (or I try) not to ask these stupid questions. I'm just waiting for you to tell me about yourself. Frankly, you're big enough to say it out loud. You are a WOMEN !!!

PS: Men, I don't forget you. Please share with me your point of view on this social pressure. 

Soon, my non-readers. 


You Might Also Like

0 commentaires